Site de Rééducation vestibulaire et de l'équilibration.

Posturographie dynamique en rééducation vestibulaire - Computerized Dynamic posturography



Posturographie dynamique vestibulaire
Posturographie dynamique vestibulaire
Le terme d'appareil de "posturographie" est presque inapproprié au domaine de l'équilibration. Il ne s'agit pas, en effet, d'étudier la posture au sens mécanique, orthopédique ou posturologique. Il serait plus approprié de parler d'appareils d'analyse de l'équilibration.
L'intérêt de la posturographie dynamique en rééducation vestibulaire est d'établir un pourcentage d'utilisation de chaque entrée sensorielle: Somesthésique, Visuelle , Vestibulaire. Et de préciser s'il existe une dépendance visuelle.
Ce qui peut être le cas après atteinte vestibulaire. C'est un peu comme si le cerveau n'avait plus confiance dans le système vestibulaire et qu'il choisissait une autre stratégie d'équilibration, le plus souvent avec prédominance visuelle. Attention la dépendance visuelle ne doit pas être confondue avec le score sensoriel visuel.

Plusieurs tests, sensoriellement différents, au niveau de la vision et des sensations plantaires sont réalisés afin de comparer le comportement moteur et sensoriel du patient, et de savoir quelles entrées sensorielles il utilise ou omet.

Cette plate-forme "intelligente" réagit en accentuant le basculement dans le sens du mouvement où souhaitent appuyer les pieds. Il s'agit de la seule plate-forme d'analyse de l'équilibration asservie existante: "Asservi" est un terme utilisé en robotique. Il signifie qu'il y a un contrôle des pressions plantaires par des capteurs, qui provoque une réaction active motorisée et contrôlée du support, proportionnée aux mouvements du patient.
Il en résulte que le patient comprend qu'il "ne peut compter sur ses appuis plantaires" car le sol "fuit sous ses pieds". Ne pouvant pas utiliser l’entrée somatosensorielle, ou entrée sensorielle podale, il doit s'organiser dans une configuration sensorielle différente en utilisant uniquement les autres "sensory inputs".
Et enfin, l'avantage de ce système (parfois mal compris par les thérapeutes débutants) réside dans le fait qu'il ne mobilise que dans le sens de flexion antéro-postérieur. Il déstabilise "silencieusement pour la proprioception", contrairement à tout système qui déstabiliserait latéralement en réveillant fortement l'entrée proprioceptive par les transferts d'appui sur les membres inférieurs droit et gauche.


Test d'organisation sensorielle (Sensory Organisation Test) résultant des 6 tests ci-dessus. Le graphique montre le pourcentage d'utilisation du système vestibulaire, du système podal et de la vision, dans la façon de s'équilibrer.

Lu 24542 fois