Site de Rééducation vestibulaire et de l'équilibration.

Réflexions vestibulaires



Science.
Si la médecine basée sur des preuves est le support indispensable à toute réflexion. Il n'en reste pas moins que les thérapeutes confrontés quotidiennement aux malades s'avèrent les plus aptes à faire la synthèse de ce qui est réellement efficace. Il existe des praticiens passionnés ayant assez d'expérience pour faire le tri parmi les études scientifiques de qualité ou d'intérêt très inégales, ou parfois biaisées par des intérêts commerciaux non déclarés. Les thérapeutes éclairés ont l'avantage d'avoir la science et l'expérience de la vraie vie. Einstein disait "La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information". L'expérience ne démontre jamais à elle seule quelque-chose mais elle entre en ligne de compte, par vérification ou réfutation, dans le processus de démonstration. Une longue expérience professionnelle à rencontrer des milliers de patients tous différents est une forme d'étude à grande échelle. Si la médecine factuelle peut aider le thérapeute à diminuer la complexité et donc l’incertitude, à utiliser les connaissances nouvelles avec un esprit critique et à entretenir un jugement clinique mieux informé, elle ne peut se réduire à une utilisation des recommandations de pratique clinique pour résoudre le problème posé par un patient donné. De plus, n'y a-t-il pas un risque que se développe une tyrannie de l’"Evidence Biaise Médecine", selon le jeu de mots en vogue, qui étouffe toute innovation thérapeutique ? Si les rééducateurs attendent que les scientifiques éloignés des patients inventent des techniques de traitement, il ne se passera pas grand-chose. Car la médecine physique n'intéressant pas l'industrie pharmaceutique, ce sont toujours les thérapeutes qui ont élaboré leurs propres techniques. À eux de les confronter à la science.
Ci-dessous l'excellent article de Pierre Trudelle "Les traitements validés en kinésithérapie n'existent pas".
Jérôme Grapinet, le 5/5/2017
---------------------------------------------------------------------------------------------

Kinésithérapie ?
Dans tous les pays du monde, les professionnels de la rééducation fonctionnelle, la réhabilitation, la physiothérapie s'appellent physiothérapeutes, physiotherapists. Sauf UN ! La France ! Exception culturelle française ! Tous les congrès internationaux comme ceux de la WCPT sont des réunions de "physios".
Bien que cette profession de santé soit validée par 5 années d'études, certains français s'accrochent toujours à l'appellation de "masseurs-kinésithérapeutes". Pas étonnant qu'avec ce nom de nombreuses instances médicales nationales n'ouvrent pas la porte à une profession dont ils pensent encore qu'elle traite par des massages.
Souhaitons que dans un avenir proche puisse s'opérer une prise de conscience de cette dénomination bien souvent handicapante pour l'évolution de la profession.

Lu 754 fois